Convulsions fébriles ou l’angoisse des parents

Il y a un an jour pour jour mon coeur de maman a cessé de battre pendant un moment, un moment très angoissant !

L'après midi juste avant
Enceinte de 7 mois de Petit Lou et avec la chaleur, j'étais couché à 22h mais je n'arrivais pas à m'endormir. Quand j'ai entendu Petit Chou faire un petit bruit dans sa chambre 1/2h plus tard j'ai hésité quelques secondes à aller voir (il faut dire qu'il fait très souvent du bruit en dormant !).

Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose m'a poussé à aller voir. L'instinct maternel peut-être !
Le temps que j'arrive à sortir du lit avec mon gros bidon, il a du se passer 2min entre son bruit et mon arrivée dans sa chambre.

Quand je suis rentrée dans sa chambre Petit Chou était couché dans son lit et avait l'air de dormir mais il bavait beaucoup.
Je l'ai appelé mais il n'a pas réagi.
Je l'ai pris dans mes bras et il était très chaud et tout mou !

C'est là que mon coeur a eu des ratés !

J'ai appelé Papa Doudou pour qu'il vienne.
On a essayé de réveillé Petit Chou, de lui parler mais rien n'y faisait.

Papa Doudou a appelé le samu pendant que lui prenait la température.

39°2C

Ils nous envoient les pompiers !

Papa prend Petit Chou pendant que je m'habille et que je prépare un sac en vitesse.

Et là, l'attente la plus longue de ma vie (même pour mes accouchement je n'ai pas trouvé de moment aussi long)

Les pompiers ont mis 30min pour arriver !
Lorsque les pompiers sont entrés dans l'appartement, Petit Chou a ouvert les yeux mais il était toujours amorphe et ne disait rien. Ils lui ont pris ses constantes, il a essayé de parler mais on ne comprenais pas du tout ce qu'il disait.

Une fois que les pompiers ont rappelé le samu, nous sommes partis pour l'hôpital.
J'étais dans l'ambulance avec Petit Chou pendant que Papa Doudou nous suivait en voiture.

Petit Chou commence à se rendormir, les pompiers me demande d'essayer de le garder éveillé mais à plus de 23h et avec 39 de température ce n'est pas facile.

A un moment les pompiers ont mis la sirène et Petit Chou (fan de pompiers) s'est réveillé en cherchant où ils étaient ! Il a eu du mal à croire qu'il était dans le camion de pompier!

En voyant que Petit Chou va mieux je suis rassurée mais je pense à Papa Doudou, seul dans la voiture qui doit s'angoisser du coup je souris pour qu'il comprenne que ça va mieux.

Arrivé à l'hôpital nous choisissons la consultation privée car il y a beaucoup de monde aux urgences.

Nous sommes pris en 2min.

Le médecin ausculte Petit Chou et nous dit simplement "Il a dû faire des convulsions mais c'est pas grave à son âge, il couve quelques choses et il a eu une forte poussée de fièvre. Rentrez chez vous, surveillez le et emmenez le chez le pédiatre dans 48h"



Nous sommes ressorti de l'hôpital à peine quelques minutes après y être entré avec un diagnostic de convulsions mais aucune surveillance !


On est rentré chez nous, on a installé Petit Chou dans notre lit et on l'a surveillé toute la nuit en alternant les médicaments pour faire baisser la température.


On a passé une nuit très angoissante!

En plus de tout ça, j'ai eu pas mal de contractions ce qui a ouvert mon col mais qui n'a finalement eu aucune incidence sur Petit Lou. 

Quand nous sommes allés chez le pédiatre 2 jours plus tard, il a pris le temps de nous expliquer que c'était assez fréquent chez les tout petits surtout s'il y avait eu des cas dans la famille.

Mais il a été très surpris qu'ils ne nous ai pas gardé en observation pour la nuit à l'hôpital !

Maintenant, nous nous promenons toujours avec une dose de Valium en cas de grosse crise. Et nous devons faire attention à sa température et lui donner rapidement des médicaments pour la faire baisser dès qu'elle dépasse les 38°C.

Mais heureusement ça ne s'est jamais reproduit, car même si on sait ce que c'est et que ce n'est pas grave c'est très angoissant. Et nous ne l'avons pas vu faire les convulsions ! (qui ont dû durer à peine quelques secondes).

On ne sait toujours pas ce qui a pu provoquer cette fièvre, les dents, un petite rhino ou la journée que nous avions passé plus à l'extérieur que d'habitude (il faut dire que dans le Sud, le soleil tape vite très fort même si on se protège).

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Ohlala mon dieu! Quelle angoisse !! J'en ai en effet déjà entendu parler il paraît que c'est très impressionnant en tout cas. Un an plus tard tu y penses encore et c'est bien normal..j'espère en effet que tout ça est derrière vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en avais jamais entendu parlé mais c'est vraiment très flippant!! C'est vrai que c'est rien du tout mais c'est impressionnant de retrouver son bébé dans cet état. Je n'imagine pas comment j'aurais été si je l'avais vu convulser.
      Un an après on commence a peine a moins angoisser si on ne prend pas le Valium quand on sort pas très loin!

      Supprimer

En direct d'Instagram