Bienvenue chez Maman Fatiguée !

Mes 7 points clés pour un bon allaitement

By 10/15/2015

Comme vous le savais peut-être, c'est la semaine de l'allaitement. A cet occasion je voulais vous parler un peu de ce que j'ai trouvé essentiel durant mes allaitements.

Pour resituer un peu, j'ai allaité Petit Chou, 3 ans, exclusivement jusqu'à 6 mois puis en mixte jusqu'à 1 an.
Petit Lou qui vient d'avoir 1 an est toujours allaité exclusivement
J'avais fait un petit bilan allaitement pour les 3 mois de Petit Lou.

S'installer confortablement

Dans un bon fauteuil, dans un lit, avec tout ce qu'il vous faut a proximité, seule ou accompagnée selon vos préférences. Mais il faut que vous soyez à l'aise.

Se reposer souvent

Quand bébé dort, reposez vous (même si vous ne dormez pas). Car pour réussir à tenir un allaitement il faut penser que les réveils la nuit sont fréquent et le sommeil n'est plus aussi réparateur.

Ne pas faire une fixation 

Sur les horaires, le nombre de tétée et sur le fait que bébé fasse ses nuits. L'allaitement se fait à la demande, jour et nuit et souvent les bébés allaités tètent souvent la nuit et cela contribue à maintenir la lactation en place.

Garder son bébé le plus près de soi possible

En écharpe la journée, dans le même lit (en respectant les précautions nécessaires) ou la même chambre la nuit. Vive le portage et le cododo !

S'éloigner un maximum des "critiques"

Des "je ne pourrais pas c'est ANIMAL", des "tu ne devrais pas lui donner si souvent"...

Ne pas écouter

La mère, la sœur, la tante, la grand mère ou la copine qui savent ce qui est mieux pour notre enfant mais ne pas hésiter à demander conseil à une sage femme

S'écouter

Si on sent que quelque chose ne va, il vaut mieux demain de l'aide ou un conseil. Si critique votre façon de faire mais que cela vous convient à tous les 2 alors n'écoutez que vous !

Et SURTOUT écouter SON bébé

Chaque enfant est différent. Même avec une même mère, les enfants ne tètent pas de la même manière. Alors écouter le, faites lui confiance et faites vous confiance. Car c'est ensemble que votre allaitement va fonctionner.

Et vous, comment s'est passé votre/vos allaitement/s? Qu'est ce qui vous a permis de réussir votre allaitement?

Vous aimerez peut être

4 commentaires

  1. Je suis assez d'accord avec tes points, en particulier : "ne pas faire une fixation". Il est crucial et celui qui a été (est toujours) le plus dur à appliquer pour moi.
    L'allaitement m'a semblé difficile à mettre en place au début (maintenant je sais que ça peut être beaucoup plus compliqué, comme pour ma soeur qui a dû utiliser un DAL) mais depuis tout se passe mieux. Je sais que ma belle-mère trouve ça étrange que je continue aussi "longtemps" mais elle ne me dit rien en face donc je trouve que ça va.
    La raison principale de la réussite de mon allaitement, c'est le père de mes enfants. Au début quand je traversais des difficultés et que je voulais arrêter, je lui ai dit : "je finis la boîte de tisane d'allaitement et j'arrête". Et lui, il continuait à en acheter encore et encore pour m inciter à continuer! Heureusement qu'il était là, je me serais arrêté au pire moment et je n'aurais jamais connu le moment où ça devient agréable. Voilà comment l'allaitement de ma fille a débouché sur un allaitement enceinte, puis un coallaitement qui dure depuis un peu plus de deux ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho oui,il peut être très difficile le point "ne pas faire une fixation", je pense qu'à un moment ou un autre on en fait toutes, pour une chose ou une autre mais en essayant de passer au dessus de cette fixation on se rend compte que c'est plus simple.

      C'est vraiment super que ton mari te soutiennes à ce point là? Je trouve que c'est essentiel d'avoir un proche qui nous aide surtout dans les mometns difficiles et si c'est le papa c'est encore mieux!

      Waouw un coallaitement c'est génial. Ici Petit Chou a arrêté de téter à 1 an et je suis tombé enceinte quand il avait 15 mois. Quand Petit Lou a eu 6 mois, Petit Chou a voulu regouter le lait de maman mais il a dit que c'était pas bon! En même temps ça faisait 1 an et demi qu'il n'en avait plus bu!!

      Supprimer
    2. Ahah. Je comprends qu'il n'ait pas aimé après s'être deshabitué du goût. C'est hyper gras, écoeurant (et pourtant j'ai goûté 3 gouttes).
      Et le coallaitement, c'est sympa mais les tétées tandem du début, c'était sportif, entre une bambine qui prend des positions pas possible au sein et un nouveau-né qui arrête pas de perdre le sein. Fallait se dépêcher de faire des photos parce que je les faisais rarement teter ensemble du coup ;)

      Supprimer
    3. J'imagine que ça ne devait pas être simple. Quand Petit Chou a voulu reteter c'était pendant une tétée de son frère et c'était pas pratique alors que Petit Lou avait 6 mois ! On a aussi vite fait une photo.

      Supprimer