Mes souvenirs de Guadeloupe

Il y a quelques jours, je suis tombé sur le blog de Souris Maman qui proposais un nouveau rendez vous mensuel Voyageons ludique. J'adore le principe, faire découvrir à nos enfants de nouveaux pays, continents grâce à des activités, recettes, livres, dessins animés ou films...



Pour ce premier rendez vous, je n'ai pas eu le temps de proposer un activité aux Petits Lutin car je l'ai vu trop tard mais ce thème me tenait à cœur, je n'ai donc fait que partager mes souvenirs avec mes Lutins et je les partages avec vous. 



Juste avant mes 10 ans, mon père a décidé de partir vivre en Guadeloupe, comme ça sur un coup de tête.

Il est allé à l'aéroport et à pris un billet d'avion pour le lendemain en nous disant qu'on le rejoindrait quand il aurait trouvé un travail et une maison !



Quelques mois plus tard nous avons donc débarqué à Pointe à Pitre. Et la le premier souvenir que j'ai c'est la chaleur moite et le jus de maracuja que nous avons bu en sortant de l'avion.

Comme nous avons débarqué la bas au mois de juin nous ne sommes pas allés à l'école mais nous allions tous les matins à la plage avec ma mère.
Nous allions sur une plage qui était surveillée par des policiers car il y avait beaucoup de trafic de drogue (j'ai donc appris à 10 ans qu'il fallait se méfier de beaucoup de choses). Mais je vais plutôt vous raconter ce qui m'a plu.

guadeloupe 1996
On observait des pélicans

Nous étions en pleine saison des pluies et des cyclones mais sur les 3 mois que nous avons passé la bas nous y avons échappé (même si du haut de mes 10 ans, j'aurais aimé voir ce que ça faisait de devoir rester à l'intérieur sans électricité et sans pouvoir sortir. Cherchez pas je devais être maso !)
Il pleuvait tout les jours mais cela ne nous empêchait pas de nous baigner. La température à l'intérieur et à l' extérieur de l'eau était la même et mouillé pour mouillé, autant rester dans l'eau.

guadeloupe plage st anne 1996
Plage de St Anne

 De temps en temps nous allions dans ma ville de Le moule pour nous baigner à un endroit où il n'y avait pas la barrière de corail et où les poissons étaient magnifiques. J'adorais me baigner à cet endroit, on observait des poissons et des algues de toutes les couleurs juste avec un masque et un tuba c'est super.
Jusqu'à ce qu'un requin soit capturé par très loin après mes parents n'ont plus voulu que je m'y baigne !


Après nos matinées sur la plage de St Anne nous adorions quand ma maman nous offrait pour le repas un bokit au poulet. Le bokit est un sandwich dont le "pain" est un espèce de beignet.
Vous pouvez voir une recette chez Tatie Maryse.

Côté cuisine nous nous régalions avec des bananes plantain frites, du poulet boucané, des accras de morue (que j'adore encore!), de noix de coco fraîche et de yaourts maison fait par ma maman (les yaourts du commerce étaient bien trop cher).

guadeloupe plage st anne 1996


Pour les sorties nous sommes allés à Pointe à Pitre lors d'un festival mais je ne m'en rappelle que les costumes traditionnels et les couleurs, le rouge et le jaune.
Nous sommes allés jusqu'au volcan La Soufrière la terre du volcan était bleu (en regardant bien on peut l'apercevoir sur la main de mon papa sur la photo).
A cette époque nous pouvions nous baigner dans des sources d'eau chaude que nous remontions pour aller vers le chaud. Au plus "froid" elle faisait dans les 30°C et au plus chaud ça allait jusqu'à 41°C.
Toujours à Basse Terre nous étions allés voir la Cascade aux écrevisses.


guadeloupe volcan soufriere 1996
La soufrière

Nous avons visité l'île des Saintes, c'est une petite île sur laquelle il n'y avait pas de voiture mais que des scooters. Nous nous sommes baignés sur une plage sur laquelle il y avait plein de chèvres (ça vous étonnes ? La bas ça n'étonnait personnes !)

guadeloupe 1996
Chez nous, le jour de mon anniversaire
Je me souviens aussi des aniamux qu'on voyait dans notre jardin, des enormes lezards, des colibris, des zébus (sorte de vache avec une bosse) et des minuscules grenouilles qui rentraient dans la maison dès qu'il pleuvait! Quelques jours apres notre arrivée, nous nous sommes retrouvé avec une cinquantaine de grenouilles dans notre chambre!

Je n'ai pas beaucoup de photos car à cette époque il n'y avait pas encore les appareils numérique et le nombre de photo était compté.

Cela remonte maintenant à presque 20 ans. De temps en temps j'aimerai bien y retourner pour voir si je reconnaîtrai les endroits où j'avais l'habitude d'aller et faire découvrir Basse Terre aux Petits Lutins.


CONVERSATION

5 commentaires:

  1. coucou, tout d'abord merci beaucoup pour ta participation, je sais qu'en si peu de temps ce n'est pas facile mais ....j'aime ton billet par sa spontanéité et sa fraîcheur....ah le poulet boucané juste trop bon, le meilleur que j'ai mangé c'était aux saintes justement, par rapport à mes photos je dirai que l'eau est toujours aussi sublime :) ton billet m'a donné envie d'y retourner :) une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Ça m'a fait tout drôle de ressortir ces vielles photos et de me replonger dans mes souvenirs.
      Ces souvenirs remontent de loin, je me suis pris un sacré coup de vieux en écrivant cet article!
      Bonne journée a toi aussi. (Ici on est loin des plages de Guadeloupe, on a froid et on est sous la pluie!)

      Supprimer
  2. ça me rappelle de souvenirs à moi aussi ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Que de beaux souvenirs, et un papa aventureux dis donc, partir sur un coup de tete, c'est chouette je trouve!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui très aventureux. Heureusement pour ma mère il n'y avait plus de billet d'avion pour le jour même, il est donc parti le lendemain, et elle a eu la nuit pour s'y faire!
      Il a choisi cette destination car ils avaient un ami qui habitait la bas et qui pouvais l'heberger le temps de trouver un travail.
      Je crois que mon plus beau souvenir c'est mes plongées avec tout ces magnifiques poissons.

      Supprimer

En direct d'Instagram